Détox et drainage hépatiques, les clés d’un cheval performant

Le foie est la clé de la performance d’un cheval. Il est son usine à métaboliser, filtrer, éliminer… C’est un organe très sollicité. Par conséquent, n’attendez pas que le foie de votre cheval soit en souffrance pour intervenir et lui fournir une alimentation adaptée. Des compléments adaptés à base de plantes pourront également agir sur la détox.

Votre cheval a grise mine ces jours-ci ? Il n'est pas au mieux de sa forme ? Pourtant, sa ration est bien équilibrée, vous n’observez pas de perte de poids, ni d’autres symptômes plus inquiétants comme une fatigue chronique, une perte d’appétit, de la constipation… Attention, comme le dit l’adage, “mieux vaut prévenir que guérir”. Des situations à risques comme l’entraînement intensif, une ration riche, voire trop riche, la phase de lactation chez les poulinières, peuvent rapidement saturer le foie. Conséquence : c’est en amont, par une surveillance et une ration équilibrée qu’il convient de ménager le foie du cheval.

Foie du cheval : une usine à stocker, filtrer, drainer…

Schema du foie chevalLe foie est une véritable « usine » polyvalente. Il stocke, filtre, détoxifie…. Il prévient la pénurie de nutriments en stockant des vitamines, minéraux et sucres. Mais c’est surtout un organe de filtration et d’élimination des déchets. Le foie détoxifie aussi le sang en le débarrassant des molécules potentiellement nocives pour l’organisme. Il le “nettoie” des composants toxiques comme des toxines provenant de sources alimentaires ou de source virale ou bactérienne, ou tout autre substance non métabolisée par l’organisme (résidus de médicaments, …).

Et ce ne sont pas ses seules fonctions : le foie synthétise et produit la plupart des protéines utilisées par le cheval. C’est aussi le lieu de fabrication de certains sucs digestifs et de substances contribuant à la digestion. Il métabolise aussi les nutriments. Un foie endommagé peut continuer de fonctionner mais avec une lésion affectant plus des ⅔ , il ne rendrait plus qu’un service limité.

Quelles sont les situations à risque pour le foie du cheval ?

Le foie est certes un organe utile et résistant, mais il est avant tout fragile. Une ration déséquilibrée provoque parfois un excès protéique et un excès d’amidon. D’où la nécessité de nourrir votre cheval avec une ration adaptée à son stade physiologique et à son niveau d’exercice. Un aliment « spécial élevage » donné à un cheval qui n’en a pas besoin peut charger le foie. Il convient donc d’être attentif à toutes formes de défaillance. Une protéine de mauvaise qualité peut être la cause d’un foie lésé. Aussi, pour l’apport de protéine il est important de respecter tant l’aspect qualitatif (acides aminés essentiels) que l’aspect quantitatif (niveaux MADC, matières azotées digestibles cheval).

Si des signes cliniques apparaissent, il est fort probable que le foie soit déjà très atteint. En cas de doute, il est conseillé d’effectuer des analyses sanguines pour connaître le dosage des enzymes hépatiques (GGT, ASAT, CPK). Ces enzymes ne sont pas spécifiques au foie mais une augmentation de leurs taux dans le sang peut être révélatrice d’une souffrance hépatique.

Ce qu’il faut savoir pour améliorer la fonction hépatique des chevaux

Le soutien du foie passe avant tout par une meilleure adaptation du régime alimentaire. Vérifiez que la ration en place est bien équilibrée. Modifiez-la au besoin pour faire en sorte que les apports de protéines et d’énergie soient qualitativement et quantitativement en cohérence avec les besoins du cheval. Prenez donc garde à ne pas distribuer la même ration à une poulinière en fin de gestation ou en début de lactation. Il en résulterait une carence pour la poulinière en lactation (stade physiologique) ou un excès pour la poulinière en gestation. Dans tous les cas, l’impact sur le fonctionnement hépatique serait plutôt néfaste. Le soin d’un cheval en entretien et à l’entraînement répond aux mêmes exigences. Car plus les besoins du cheval sont élevés, plus le foie est sollicité.

La détox pour soutenir le foie

cheval jument au trot champs detox foieMalgré la bonne adaptation de la ration aux besoins des chevaux, il est important de soutenir le foie lorsque le stade physiologique et/ou l’activité entraînent des besoins importants. Des complémentations - à base de facteurs lipotropes connus comme la choline, le sorbitol et la méthionine - peuvent faciliter le drainage de cet organe. Mais il est également conseillé d’utiliser des plantes aux vertus réputées comme le radis noir et l’artichaut. Le radis noir contient des vitamines en quantité importante, notamment des vitamines du groupe B ainsi que des acides aminés dont la cystéine et la méthionine. Ils favorisent la sécrétion de la bile. Quant à l’artichaut, il aide à assimiler les graisses utiles. Il possède lui aussi des propriétés cholérétiques et dépuratives. Sans oublier que sa richesse en potassium et en inuline lui confèrent des propriétés diurétiques. Ses fibres renforcent le transit intestinal. Enfin, les vitamines, minéraux, fibres et composés antioxydants de la plante contribuent à préserver le bon fonctionnement du foie.

Bien que les dysfonctionnements hépatiques se manifestent rarement, veillez à protéger le foie de votre cheval dès que ses besoins augmentent. Plusieurs solutions existent pour soutenir la détox. ALGUA DIGEST, solution PASKACHEVAL, concentre des extraits végétaux et des extraits d’algues qui soutiennent le fonctionnement hépatique. Rendez-vous chez votre distributeur le plus proche.

 

A découvrir

ALGUA DIGEST
Soutien de la fonction hépatique
  • SANTOS
    Equilibre de la flore digestive
  • PASKASTOMAC
    Confort gastrique